Accueil
Fiches pratiques
Tout savoir sur le recouvrement amiable : avantages et bonnes pratiques
Relances clients

Recouvrement amiable : avantages et bonnes pratiques

Rédigé par
Manolo Munoz Lagadeuc
Mis à jour le
27/7/2022

Pouvoir se faire payer rapidement est vital pour toute entreprise. Mais lorsque votre facture arrive à échéance, il est peu fréquent que l’intégralité de vos clients vous paient à temps.  En effet, selon le rapport de l’observatoire des délais de paiement, sur l’année 2020, 33% des entreprises paient leurs fournisseurs dans les temps. C’est pourquoi dès qu’un retard de paiement est identifié auprès d’un client, une démarche de recouvrement doit être entamée pour récupérer le montant de votre créance.

Réagir rapidement et de manière proportionnée permet de maximiser vos chances de recevoir votre paiement. Nous allons ici traiter du processus de recouvrement amiable, de la période à laquelle l’entamer et des bonnes pratiques à adopter pour un recouvrement efficace sans avoir à externaliser cette démarche.

Au sommaire de cet article :

👉 Pour aller plus loin, découvrez également notre guide 2022 sur le recouvrement de créances :
- Recouvrement de créances : définition
- Le recouvrement de créances amiable
- Le recouvrement de créances judiciaire
- Sociétés de recouvrement et huissiers : le recouvrement pour autrui
- Logiciel de recouvrement de créances

Qu’est-ce que le recouvrement amiable ?

La première phase du recouvrement d’une créance est dite amiable, c’est une procédure au cours de laquelle vous pourrez mettre en place plusieurs actions pour réclamer votre créance à votre débiteur sans avoir à engager de procédure judiciaire.

Pour que votre démarche de recouvrement amiable soit efficace, il est impératif de planifier un plan de relances clients qui évoluera dans le temps et en fonction de la réponse de votre client. Le but est de pouvoir récupérer le montant de votre facture grâce au dialogue. Vous vous assurez alors d’être payé rapidement tout en conservant votre relation commerciale.

La procédure de recouvrement amiable

Plan de relance client

Le recouvrement amiable s’inscrit dans une temporalité s’axant autour de la date d’échéance de la facture. Sa durée est variable et prend effet dès l’envoi de la première relance ou notification de pré-échéance et prend fin dès le paiement de la créance ou dès le début d’une procédure de recouvrement judiciaire.

Ce process est graduel et adapté à la situation de votre client. Il évolue d’une phase de prévention à des messages graduellement plus fermes à travers plusieurs canaux.

Pouvoir varier les moyens de contact avec votre client vous permet de vous adapter au mieux à ses habitudes de communication. Gardez tout de même à l’esprit que contacter votre client par courrier n’est pas perçu de la même manière que par mail et cela peut être reçu comme une approche plus sévère si vous envoyez un recommandé dès le début de la phase de recouvrement amiable. Mal évaluer le profil de votre client, relancer trop tard ou ne pas relancer tous vos clients en retard de paiement sont des erreurs à éviter lorsque vous relancez un client.

Proposer des méthodes de paiement adaptées à la situation de votre client fait également partie du recouvrement amiable. Être flexible pour trouver la solution qui vous permettra de recevoir votre paiement tout en répondant au besoin du client ne peut être que bénéfique pour vous. Pensez à proposer d’autres moyens de paiement tel que l’échelonnement de paiement par exemple.

Il est possible pour votre entreprise d’externaliser votre recouvrement amiable, en faisant appel à un gestionnaire de recouvrement externe qui prendra en charge le suivi et la relance de votre créance. Notez cependant que vous devrez payer vous-même ce service, ce qui n’est pas dans votre intérêt car l’avantage du recouvrement amiable est de ne pas vous faire perdre d’argent tout en récupérant le montant de la facture échue.

Nous vous recommandons donc d’internaliser au maximum ce processus. Vous pourrez ainsi avoir un meilleur suivi de votre plan de relance et votre relation client restera préservée car les échanges pourront être plus personnels. Pour vous aider, nous vous avons écrit un article pour tout savoir sur l’intérêt d’internaliser vos relances clients.

Que faire si le recouvrement amiable ne fonctionne pas ?

Si malgré tous vos efforts pour réclamer le paiement de votre facture impayée à votre client, vous ne parvenez toujours pas à récupérer votre paiement, il vous reste un recours : le recouvrement judiciaire. Cette procédure fait appel à un huissier de justice et prend effet dès l’émission d’un titre exécutoire adressé au client et exigeant le paiement de sa dette. En cas de condamnation du débiteur suite à la procédure judiciaire, il sera dans l’obligation de régler les frais de recouvrement  et des pénalités de retards qui viendront s’ajouter au montant de la créance initiale. Pour en savoir plus sur le recouvrement judiciaire, vous pouvez consulter notre article à propos du recouvrement judiciaire des impayés en B2B.

plans de relance automatiques et personnalisés avec LeanPay

Besoin d'utiliser ces modèles ?

Téléchargez gratuitement notre fichier PDF de modèles de mails de relances. Vous pourrez les emporter partout avec vous !

Facturer c'est bien, encaisser c'est mieux !

Notre site utilise des cookies, aidez-nous à vous offrir la meilleure expérience possible en cliquant sur “Accepter”.