Accueil
Fiches pratiques
Rapprochement bancaire : pourquoi et comment le faire ?
Comptabilité

Rapprochement bancaire : pourquoi et comment le faire ?

Rédigé par
Mathilde Chevallier
Mis à jour le
27/7/2022

La comptabilité a pour but de suivre et justifier toutes les opérations financières de votre société. Avoir une vision claire de la santé financière de votre entreprise et connaître vos points forts et vos failles vous aidera à prendre les meilleures décisions.

Toutefois, le suivi comptable peut s’avérer fastidieux et complexe : il y a beaucoup d’opérations financières, les justificatifs peuvent manquer, des erreurs de saisie peuvent se glisser dans la comptabilité...

Le rapprochement bancaire permet justement de répertorier ces anomalies qui vont amener des écarts. Dans cet article, nous vous expliquons en détail ce qu’est un rapprochement bancaire, l’utilité de le faire régulièrement et comment le réaliser.

Au sommaire de cet article :

Qu’est-ce que le rapprochement bancaire ?

Le rapprochement bancaire, aussi appelé réconciliation bancaire ou lettrage, consiste à vérifier la concordance entre  les opérations issues de ces deux sources  :

  • les relevés bancaires (celui-ci présente leur nature, leur montant et leur date)
  • la comptabilité au niveau du compte banque 512 qui répertorie tous les règlements réalisés et tous les encaissements réceptionnés par votre entreprise

Le rapprochement bancaire est souvent présenté sous forme de tableau. Il est fortement conseillé mais ce n’est en aucun cas une obligation légale pour les sociétés. Le faire une fois par mois est une bonne fréquence pour avoir une vision claire de sa trésorerie et mieux gérer les flux financiers. Mais cela dépend surtout du volume de transactions que vous avez. Plus il sera réalisé régulièrement, moins il y aura d’erreurs. Dans l’entreprise, c’est généralement le comptable ou l’expert-comptable qui est chargé de faire le rapprochement bancaire.

Rapprochement bancaire

Pourquoi réaliser un rapprochement bancaire ?

Le rapprochement bancaire est une méthode qui vous permet de vérifier et fiabiliser la comptabilité de votre entreprise. Elle vous permet d’identifier toute incohérence entre les opérations bancaires et vos écritures comptables. De nombreuses erreurs peuvent se glisser dans votre comptabilité (oublis, double comptabilisation, erreurs de saisie ou encore frais bancaires dont vous n’avez pas eu connaissance...), et seul un rapprochement bancaire permet de les voir.

Si vous réalisez votre rapprochement bancaire, vous vous assurez d’avoir une comptabilité fiable et de pouvoir ensuite analyser correctement votre bilan comptable et votre compte de résultat.

Mieux gérer sa trésorerie

Un des avantages est de pouvoir mieux gérer sa trésorerie. En effet, beaucoup d’opérations ont une date enregistrée en comptabilité qui est différente de la date effective d’encaissement ou de décaissement sur les extraits de comptes. Cette situation entraîne des décalages entre le suivi comptable et la trésorerie réelle. Le rapprochement bancaire vous permet d’avoir un aperçu plus juste de la réalité pour anticiper vos futurs projets.

Améliorer son recouvrement de créances

Dans le recouvrement de créances, le rapprochement bancaire est une étape indispensable pour deux raisons :

  • Il permet de détecter tout retard de paiement et d’enclencher au plus vite des relances clients pour réclamer le paiement des factures échues. Plus vous détectez tôt ces retards de paiement, plus vite vous pouvez les relancez, et plus vite vous pourrez récupérer vos créances. Plus la créance est ancienne moins elle a de chances d’être payée. Il est donc nécessaire d’agir vite.
  • Cette phase de relances doit en revanche immédiatement se stopper dès lors que le paiement a été reçu. Il ne faudrait pas relancer un client qui a payé, au risque d’entacher l’image de votre entreprise (vous pouvez passer pour une entreprise qui manque de rigueur et de professionnalisme) et de dégrader la relation que vous entretenez avec votre client.

Gagner du temps pour le bilan

Quand le rapprochement bancaire est fait de manière régulière, il permet de gagner un temps considérable en fin d’année comptable lorsqu’il faut identifier toutes les anomalies et les régulariser. Le travail aura déjà été fait au fur et à mesure de l’année.

Comment faire un rapprochement bancaire ?

Pour rappel, en comptabilité, il est nécessaire d’enregistrer toutes les écritures comptables, c’est-à-dire autant les crédits que les débits, avec factures à l’appui. Cette opération se fait à deux endroits :

  • dans le compte de résultat qui définit les bénéfices et les pertes
  • dans le bilan, côté comptes clients pour les ventes et côté comptes fournisseurs pour les achats

Quand l’opération est finalisée sur le compte bancaire, il faut alors l’ajouter au compte banque 512 et elle diminue ainsi soit la créance client soit la dette fournisseur.

Les documents nécessaires au rapprochement bancaire

Pour effectuer votre rapprochement bancaire, vous aurez besoin de :

  • tous les extraits de compte de la période que vous souhaitez analyser
  • le Grand Livre ou l’extrait du compte banque 512
  • des justificatifs des transactions passées sur le compte bancaire (remise de chèque ou d’espèces...)
  • le dernier état de rapprochement bancaire effectué

Les étapes du rapprochement bancaire

  1. D’abord, vous devez définir les soldes de départ du compte bancaire et du compte banque 512. On appelle cela “lettrer” les soldes ou le “lettrage comptable”. Il faut bien entendu partir sur des bases saines pour la comparaison. Et les soldes de départ doivent donc être les mêmes. Si ce n’est pas le cas, c’est sur la période précédente qu’il faudra faire la réconciliation bancaire.
  2. Ensuite, vous passez à la partie la plus longue : le pointage des écritures. Il s’agit d’examiner toutes les transactions (remise de chèques, dépôt ou retrait d’espèces, virement bancaire émis ou reçu, paiement par carte faits ou reçus, paiement par chèque...) en vérifiant si tout ce qui est sur les relevés bancaires a bien son équivalent dans le compte banque 512. Et inversement ! Au fur et à mesure, vous allez probablement découvrir des erreurs qui amènent des écarts ou encore des écritures non répertoriées.

Dans l’exemple ci-dessous qui analyse le mois de décembre 2021, nous avons lettré 4 opérations et il y en a 4 non lettrées (en jaune) amenant un écart de 3 412 € au niveau des soldes.

lettrage et détection des anomalies lors du rapprochement bancaire
  1. Enfin, vous allez réaliser l’état du rapprochement bancaire qui met en lumière les anomalies trouvées lors du pointage.

Pour cela, créez deux tableaux : les opérations issues des relevés bancaires et celles issues du compte banque. Vous y indiquez le libellé de l’opération et son montant dans la colonne débit ou crédit.

⚠️ Attention, néanmoins, car les colonnes débit et crédit sont inversées entre le compte banque 512 et les relevés bancaires. Par exemple, les opérations qui apparaissent dans la colonne débit du relevé bancaire apparaissent dans la colonne crédit du compte banque. Prudence et rigueur sont donc de mise.

Pour poursuivre notre exemple, en réalisant l’état de rapprochement bancaire, on obtient des soldes rapprochés égaux.

état de rapprochement bancaire

👉 Approfondissez le sujet avec notre article : “TOP 6 des astuces pour un rapprochement bancaire réussi"

Un rapprochement bancaire automatique grâce à LeanPay

Vaut-il mieux faire un rapprochement bancaire manuel ou automatique ? En effet, deux façons de faire sont possibles. Le rapprochement bancaire peut se faire manuellement via Excel ou de manière automatique via un outil. C’est le cas de notre solution LeanPay. En se connectant à vos banques, notre outil LeanPay effectue une synchronisation bancaire en temps réel : il enregistre tous les mouvements bancaires sur vos comptes pour savoir les sommes qui ont été encaissées. Comment le rapprochement bancaire via LeanPay fonctionne-t-il concrètement ?

  • Pour les paiements dont le libellé est clair comme “VIR ORANGE, REGLEMENT FACTURES FOURNISSEUR REFERENCE : FA01276”, LeanPay attribue automatiquement les sommes à vos factures.
  • Pour les paiements pour lesquels il n’y a pas de certitude, le logiciel détecte le client et analyse les factures qui n’ont pas encore été payées ainsi que leur montant pour vous proposer des paiements à associer. Vous n’avez qu’à les vérifier et les valider.
rapprochement bancaire automatique avec leanpay

Besoin d'utiliser ces modèles ?

Téléchargez gratuitement notre fichier PDF de modèles de mails de relances. Vous pourrez les emporter partout avec vous !

En cliquant sur “J'accepte”, vous consentez à ce que nous récoltions vos données de navigation afin d'améliorer votre expérience sur notre site.
Notre site utilise des cookies, aidez-nous à vous offrir la meilleure expérience possible en cliquant sur “Accepter”.

Facturer c'est bien, encaisser c'est mieux !