Besoin d'utiliser ce modèle ?
Besoin d'utiliser ces modèles ?

Téléchargez gratuitement notre fichier PDF de modèle de mise en demeure. Vous pourrez directement personnaliser son contenu !

Téléchargez gratuitement notre fichier PDF de modèles de mails de relances. Vous pourrez les emporter partout avec vous !

[Étude AFDCC 2022] DSO en hausse et évolution du credit management

Actualité
Mis à jour le
11/7/2023

L’AFDCC (l’Association Française des Credit Managers et Conseils) a sorti son enquête annuelle sur les délais de paiement. Quelles sont les évolutions constatées dans les comportements face à des changements majeurs : nouvelles lois, impact économique etc ?

183 entreprises sondées entre octobre et décembre 2022 ont constaté un DSO et des retards de paiement en hausse. Cela oblige les credit managers à faire évoluer leur fonction et à mettre l’accent sur deux points en particulier : la prévention du risque et le recouvrement de créances.

DSO et retards de paiement en hausse dans tous les secteurs

Le constat est sans appel : les délais de paiement se sont fortement dégradés. En 2022, 38% des entreprises ont remarqué que leur DSO avait augmenté. C’est 17% de plus qu’en 2021. Le DSO s’est stabilisé pour 42% d’entre elles et a reculé pour 20% des entreprises seulement (et c’est 15 points de moins qu’en 2021).

En termes de secteurs, tous pâtissent de cette hausse du DSO. Mais on peut noter toutefois que c’est dans l’industrie que la situation s’est le plus détériorée. Si 38% des sociétés constatent une augmentation de leur DSO, l’industrie subit l’évolution la plus importante (+24%) entre 2021 et 2022.

évolution du DSO par secteur
Source : AFDCC

En ce qui concerne les retards de paiement, le constat est le même que pour le DSO. 65% des entreprises relèvent une hausse des retards de paiement. L’AFDCC signale même que ce chiffre est le plus important depuis 2014. La hausse la plus élevée concerne le secteur des services avec 70%. Un bilan bien alarmant !

progression des retards de paiement
Source : AFDCC

La situation économique devient de plus en plus tendue et les tensions sont donc palpables. Dans ce contexte, est-ce que les entreprises réclament les pénalités de retard à leurs débiteurs ?

leanpay accueil
Diminuez vos délais de paiement grâce au logiciel de credit management LeanPay
Planifier une démo
Obtenir le modèle :

Des pénalités de retard peu réclamées et encore moins encaissées

En 2022, plus d’une société sur deux ne réclame pas de pénalités de retard à ses clients débiteurs. Un chiffre au même niveau qu’en 2020. Seulement, une entreprise sur quatre les réclame occasionnellement.

Pour celles qui les réclament, seules 13% les encaissent réellement. 37% ne le font pas du tout et une sur deux seulement parfois.

les pénalités de retard
Source : AFDCC

Quant à l’indemnité de retard, d’un montant forfaitaire de 40 €, seulement 86% des entreprises l’indiquent dans leurs CGV et factures. C’est pourtant une obligation légale que de la mentionner dans les documents contractuels.

50% des sociétés mentionnent cette indemnité forfaitaire dans leurs relances, mais elles ne sont que 13% à l’encaisser systématiquement.

Conclusion : que ce soient les pénalités de retard ou l’indemnité forfaitaire, ce ne sont pas des moyens “de pression” qui permettent d’améliorer les délais de paiement. Elles ne sont pas utilisées en ce sens. Elles servent en revanche davantage lors de la négociation commerciale.

Credit managers : ressentis et évolution de la fonction

Les credit managers interrogés se disent pessimistes à 70% au sujet des délais de paiement. C’est l’exacte situation inverse par rapport à 2021, année pour laquelle ils étaient optimistes à 70%.

ressenti des credit manager par rapport aux délais de paiement
Source : AFDCC

74% des credit managers sondés estiment que leur métier va évoluer dans les prochaines années. Ces changements vont s’orienter vers la gestion du cash management pour 77%, vers l’administration des ventes (40%) et vers la gestion des contentieux pour 33%. Ce dernier point a particulièrement évolué par rapport aux réponses de l’année dernière. Il fait écho à l’augmentation des défaillances et procédures collectives.

Les credit managers identifient deux priorités majeures pour 2023 : la prévention du risque à 78% (+10%) et le recouvrement de créances à 67% (+12%).

les priorités du credit management
Source : AFDCC
Pilotez en temps réel votre poste client pour améliorer le recouvrement de vos créances
En savoir plus

Face à ce contexte économique difficile, les credit managers sont-ils amenés à modifier leur stratégie de recouvrement ? 26% d’entre eux ne vont rien changer. Une entreprise sur quatre a l’intention de durcir sa stratégie de recouvrement. Lorsqu’on compare 2021 à 2022, cette proportion passe de 16% à 25%. A contrario, les sociétés qui souhaitent assouplir leurs méthodes de recouvrement passent de 9% en 2021 à 5% en 2022.

évolution de la stratégie de recouvrement
Source : AFDCC

👉 Quelques mots à propos de l’AFDCC. Il s’agit d’une association professionnelle qui regroupe 1.000 entreprises membres. Elle a pour vocation de diffuser au plus grand nombre les bonnes pratiques en matière d’optimisation des délais de paiement, du BFR et de maîtrise du risque d’impayés. Elle réalise régulièrement des études afin de déterminer les tendances et évolutions de la fonction credit management.

Calculez automatiquement votre DSO avec notre modèle Excel gratuit
Télécharger le fichier
Obtenir le modèle :
Obtenir le modèle :
leanpay accueil
Le logiciel de recouvrement simple, intuitif et efficace
En savoir plus
Demander une démo
En cliquant sur “J'accepte”, vous consentez à ce que nous récoltions vos données de navigation afin d'améliorer votre expérience sur notre site.
Boostez votre trésorerie.
Digitalisez votre entreprise.
Planifier une démo
tableau de bord et fonctionnalités leanpay