Accueil
Fiches pratiques
La consolidation des données comptables pour les entreprises
Comptabilité

La consolidation des données comptables pour les entreprises

Rédigé par
Manolo Munoz Lagadeuc
Mis à jour le
16/11/2022

Récemment, la consolidation des données comptables a connu des évolutions importantes, notamment grâce au développement de nouveaux outils dédiés à cette tâche. La capacité d’une entreprise, notamment des groupes composés d’une société mère et de plusieurs filiales, à agréger et à consolider des données comptables fiables est donc devenu un enjeu stratégique majeur.

En effet, en permettant une représentation cohérente de la situation économique d’une société, la consolidation comptable joue un rôle central pour attester de la tenue régulière de ses comptes. C’est aussi une méthode efficace de représentation du patrimoine d’une entreprise ainsi que de sa situation financière globale.

Quelles méthodes et quels outils permettent d’effectuer une consolidation comptable ? Comment les outils digitaux peuvent vous aider à fiabiliser vos données en amont d’une consolidation ? Nous vous détaillons tout ce qu’il y a à savoir sur ce sujet dans notre article.

Au sommaire de cet article :

Qu’est-ce que la consolidation comptable ?

La consolidation des données comptables ne concerne que les groupes composés d’une société mère à laquelle sont rattachées différentes filiales. En consolidant ses différents comptes, le groupe s’assure de rendre un bilan objectif de sa santé financière.

Pour effectuer cette consolidation, les transactions internes au sein du groupe ne sont pas prises en compte. En revanche, les capitaux propres et les dettes des filiales sont intégrés dans les comptes de la société mère.

La consolidation des données comptables n’a pas comme seul objectif d’apparaître lors de la publication du bilan du groupe, cette analyse est également très utile en interne, notamment à des fins de pilotage et de reporting financier.

Effectuer une consolidation des comptes n’est pas obligatoire pour toutes les entreprises. Seulement les groupes dont les résultats des deux derniers exercices sont supérieurs à deux des trois indicateurs ci-dessous sont concernés par cette démarche :

  • Bilan supérieur à 24 millions d’euros
  • Chiffre d’affaires supérieur à 48 millions d’euros
  • Nombre de salariés supérieur à 250 personnes
la consolidation comptable en entreprise

Les différentes méthodes de consolidation

La consolidation comptable doit être effectuée par la société mère du groupe. À ce jour, l’Autorité des Normes Comptables distingue trois méthodes de consolidation en fonction de la participation de la société mère dans chacune de ses filiales :

  • L’intégration globale concerne les entreprises dont la société mère a un contrôle exclusif de droit, de fait ou conventionnel.
  • L’intégration proportionnelle regroupe les sociétés filles dont l’exploitation est effectuée d’un accord contractuel ou en commun.
  • L’intégration par mise en équivalence est destinée aux filiales détenues par 20% à 50% des droits de votes.

La méthode d’intégration globale

Cette méthode est celle qui rassemble le plus de données provenant des filiales. Il s’agit ici de faire remonter l’intégralité des comptes consolidés auprès de la société mère.

Les étapes de la consolidation par intégration globale sont les suivantes :

  • Le cumul ligne par ligne et selon leur montant réel de l’ensemble des éléments d’actifs et de passifs du bilan ainsi que des charges et des produits du résultat des filiales et de la société mère
  • La suppression des opérations réciproques entre les entreprises appartenant à la société mère en retraitant les créances et les dettes réciproques ainsi que les profits et pertes entre toutes ces entités
  • La répartition des capitaux propres et du résultat de l’exercice des filiales vers les intérêts de la société mère et vers ceux des autres actionnaires
  • La suppression des titres de participation renseignés dans l’actif de l’entreprise mère. Cette suppression a pour conséquence de réduire les capitaux propres de la filiale concernée.
  • La répartition des intérêts minoritaires dans des rubriques distinctes du bilan et du compte de résultat consolidé.

La méthode d’intégration proportionnelle

L’intégration proportionnelle, comme son nom l’indique, consiste à remonter les comptes des filiales consolidées à X%, pourcentage correspondant aux intérêts que la société mère possède sur chacune des entités du groupe. Ici, aucun intérêt minoritaire n’est renseigné.

Cette méthode reprend l’ensemble des étapes de l’intégration globale à l’exception des deux points ci-dessous :

  • Les comptes des filiales consolidées ne sont pas cumulés à 100% mais selon le pourcentage d’intérêts détenu par la société mère.
  • Les intérêts minoritaires n’apparaissent pas dans le bilan et dans le compte de résultats consolidés.

La méthode d’intégration par mise en équivalence

La méthode par mise en équivalence diffère fortement des deux autres méthodes d’intégration évoquées précédemment, notamment sur les points suivants :

  • La valeur comptable des titres de la filiale consolidée est remplacée par la quote-part (part de revient) des capitaux propres que détient la société mère.
  • Une quote-part du résultat net de la filiale est reprise au compte du résultat consolidé.
  • Les opérations effectuées entre la filiale mise en équivalence et les autres entités du groupe sont retirées.

💡 La quote-part en comptabilité est appliquée selon une opération de calcul proportionnel au montant détenu par une société ou une entité au sein d’un groupe

En résumé, voici les point essentiels à retenir pour chacune des méthodes de consolidation de vos données comptables 👇

les méthodes de consolidation comptable

Sur quels outils réaliser une consolidation ?

La consolidation des données comptables est une tâche qui peut tout de même s’avérer complexe. Si la taille de votre groupement et votre besoin nécessite qu’une personne se charge à plein temps de cette mission, vous pouvez embaucher un consolidateur qui pourra effectuer ces manipulations. Cependant, ouvrir un poste à temps plein dédié à la consolidation relève d’un coût élevé pour votre entreprise. Nous vous conseillons donc de vous tourner vers des outils qui pourront vous faciliter le traitement de vos données comptables en vue de leur consolidation.

L’export du grand livre avec un ERP

Si la gestion des données comptables de votre organisation repose sur un seul système ERP, l’utilisation du module d’export du grand livre conviendra parfaitement à l’extraction et à l’agrégation de vos données. En revanche, cette méthode peut s’avérer lourde et complexe lorsqu’il deviendra nécessaire de consolider ces résultats entre les différentes filiales de votre groupe. Certains critères pourraient ne pas être pris en compte dans le traitement des données.

La manipulation de données sur un tableur Excel

L’utilisation de tableurs tels que Excel pour réaliser du traitement de données est largement répandu à travers la profession. Cependant, lorsqu’il s’agit de prendre en charge un processus complexe tel que la consolidation des données comptables, le traitement manuel de ces fichiers devient très difficile et limité par les performances de l’outil. Le risque d’erreurs de saisie augmente et ces fichiers restent “statiques” : ils ne s’adaptent pas aux changements structurels qui peuvent toucher votre groupe au fil du temps.

La mise en place d’un logiciel dédié

Sûrement la solution la plus adéquate, l’utilisation d’une application spécialement conçue pour effectuer de la consolidation financière est l’approche à privilégier. En effet, ces outils sont adaptés au traitement de données provenant de sources multiples et proposent des fonctionnalités prévues pour des tâches de consolidation. Avec ce type d’application, vous disposez d’une interface dédiée pour consolider vos données comptables.

Comment fiabiliser vos données financières pour la consolidation ?

Pouvoir vous appuyer sur des données fiables lors de la consolidation est un enjeu clé pour vous assurer d’obtenir une représentation cohérente de vos finances. On considère des données fiables lorsqu’elles sont intègres, disponibles, complètes, comparables et interprétables. Utiliser, à chaque poste stratégique de votre société, un logiciel dédié à l’analyse de vos données tel qu’un ERP ou un logiciel de gestion du poste client vous permet de vous en assurer.

Prenons l’exemple de LeanPay et regardons comment son utilisation peut prendre du sens dans votre consolidation de données comptables. En utilisant notre outil pour réaliser le reporting de votre poste clients, vous pouvez extraire certaines données du tableau de bord au format Excel. L’intérêt ici est de vous faciliter l’agrégation de données provenant de vos différents outils dans l’objectif de vous fournir une vision à moyen et long terme sur vos futurs encaissements.

Pour vous aider à évaluer la qualité de votre processus de gestion, voici nos conseils pour éviter des dysfonctionnements :

  • Automatisez au maximum la collecte et le traitement des données : en diminuant la saisie manuelle, vous réduisez le risque d’erreurs dans vos fichiers.

💡 Le logiciel LeanPay se synchronise automatiquement avec votre outil comptable pour vous fournir des données à jour en temps réel.

  • Formez vos collaborateurs sur les bonnes pratiques : en accompagnant vos salariés et collaborateurs sur l’utilisation des différents outils, vous vous assurez que l’ensemble de vos équipes appliquent une méthode commune qui facilite l’échange d’informations.
  • Centralisez vos données sur une interface unique : en minimisant le nombre d’outils utilisés pour traiter vos données financières, vous réduisez le risque de voir apparaître des décalages entre les différents jeux de données.

La consolidation des données financières doit donc s’inscrire dans un processus de collecte et d’analyse des données de grande envergure, auprès de chacune des entités de votre groupe, afin de vous assurer de travailler sur des chiffres fiables.

Besoin d'utiliser ces modèles ?

Téléchargez gratuitement notre fichier PDF de modèles de mails de relances. Vous pourrez les emporter partout avec vous !

En cliquant sur “J'accepte”, vous consentez à ce que nous récoltions vos données de navigation afin d'améliorer votre expérience sur notre site.
Notre site utilise des cookies, aidez-nous à vous offrir la meilleure expérience possible en cliquant sur “Accepter”.

Facturer c'est bien, encaisser c'est mieux !