Accueil
Fiches pratiques
Une baisse des retards de paiement en B2B observée en 2021
Actualité

Les délais de paiement en B2B baissent en 2021

Rédigé par
Manolo Munoz Lagadeuc
Mis à jour le
18/7/2022

À cause de la crise sanitaire, les délais de paiement entre entreprises se sont dégradés en France au cours des deux dernières années. Le cabinet Altares vient de publier son état des lieux de l’évolution des délais de paiement sur l’année 2021. Le constat ? Avec 12,5 jours de retard en moyenne, une amélioration peut être notée par rapport à l’année 2020 mais nous sommes encore au dessus des niveaux connus avant la crise.

baisse des délais de paiement en B2B sur l'année 2021

Une amélioration générale des délais de paiement constatée

Après avoir atteint un record de 14,5 jours de retard au delà des 60 jours légaux en été 2020, les délais de paiement en B2B en France s’améliorent sur l’année 2021 en redescendant à 12,5 jours en moyenne.

Ce chiffre place le pays parmi les bons élèves à l’échelle européenne qui compte en moyenne 13,6 jours de retard de paiement au sein de ses pays membres sur le dernier trimestre de 2021.

Evolution des délais de paiement comparée entre la France et l'Europe

Des secteurs qui restent concernés par des délais allongés

Certains secteurs restent tout de même plus touchés que d’autres par les délais de paiement à rallonge malgré l’amélioration générale observée.

C’est notamment le cas dans le secteur de l’hébergement et de la restauration (20,3 jours de retard sur les 60 jours légaux). Ce secteur qui a été le plus impacté par la crise sanitaire commence à reprendre une activité normale mais reste encore loin de la moyenne nationale qui est de 12,5 jours. Le secteur du transport et de la logistique, bien que connaissant un amélioration de deux jours depuis l’été 2020 en passant de 18 à 16 jours de retard sur le délai légal fixé à 30 jours, reste fortement concerné par ces délais.

La situation bien qu’encourageante reste à surveiller de près pour les entreprises. L’augmentation récente du prix du carburant et des coûts des matières premières en conséquence du conflit armé en Ukraine risque de ralentir la baisse des retards de paiement que connaissait le secteur jusqu’à lors.

Les grandes entreprises continuent d’être les mauvais élèves en matière de retards de paiement en réglant leurs fournisseurs avec 5 jours de plus en moyenne que les TPE et PME.

Tout comme les secteurs professionnels, les régions françaises connaissent des disparités de délai de paiement moyen en B2B. On retrouve en bas du classement des retards de paiement les plus élevés l’Ile-de-France (17,3 jours de retard), la Corse (16 jours de retard) et la région Provence-Alpes-Côtes d’Azur (13,2 jours de retard). De leur côté, la Bretagne, les Pays de la Loire et la Bourgogne-Franche-Comté jouent les bons élèves avec respectivement 9,8, 10,3 et 10,5 jours de retard en moyenne dans chacune de ces régions.

Comment mesurer le délai de paiement de ses clients ?

Avoir une vision de son délai de paiement et du délai de paiement moyen de chacun de ses clients est essentiel pour le suivi de trésorerie d’une entreprise. Un délai de paiement long indique que les clients mettent du temps à régler leurs factures, creusant alors des écarts de trésorerie et les difficultés pour une entreprise à financer ses fournisseurs. Un délai de paiement court, de son côté, indique que les clients paient leurs factures à échéance ou peu de temps après : c’est un bon indicateur pour la santé financière d’une société.

🎁 Pour facilement avoir un aperçu de votre délai de paiement moyen, nous vous mettons à disposition GRATUITEMENT un modèle de calcul du DSO.
Modèle gratuit de calcul du DSO
Besoin d'utiliser ces modèles ?

Téléchargez gratuitement notre fichier PDF de modèles de mails de relances. Vous pourrez les emporter partout avec vous !

Facturer c'est bien, encaisser c'est mieux !

Notre site utilise des cookies, aidez-nous à vous offrir la meilleure expérience possible en cliquant sur “Accepter”.