Accueil
Fiches pratiques
Activité saisonnière : nos conseils pour gérer votre trésorerie
Trésorerie

Activité saisonnière : nos conseils pour gérer votre trésorerie

Rédigé par
Manolo Munoz Lagadeuc
Mis à jour le
6/9/2022

Les vacances touchent à leur fin et il est temps pour certaines sociétés de faire le bilan sur une période stratégique de leur activité. En effet, toutes les entreprises ne font pas face aux mêmes enjeux en termes de besoins de trésorerie. C’est notamment le cas de celles ayant une activité saisonnière. C’est parfois plus de 70% de leur chiffre d’affaires qui est généré en quelques mois. Ceci implique également de devoir assurer le reste de l’année avec peu de revenus. Chaque euro facturé durant la haute saison doit donc être encaissé le plus rapidement possible.

Dans cet article, nous vous détaillons tout ce qu’il faut savoir pour préparer votre entreprise aux baisses d’activité causées par la saisonnalité. Nous vous dévoilons également nos conseils pour vous protéger du risque économique que représentent les saisons creuses.

Au sommaire de cet article :

Comment définir une activité saisonnière ?

Une activité saisonnière se définit par une variation d’activité de manière répétée chaque année. Pour être considérée comme saisonnière, cette périodicité doit être indépendante de la volonté de l’employeur. En effet, c’est le rythme des saisons ou des modes de vie (vacances, périodes de fêtes …) qui doivent être à l’origine de ce phénomène.

Même si toutes les entreprises ne sont pas concernées par une activité saisonnière, plusieurs secteurs connaissent particulièrement de fortes variations :

  • les commerces, notamment dans des zones géographiques spécifiques comme dans les stations de sports d’hiver
  • l’hôtellerie, la restauration et plus largement le tourisme qui comptent fortement sur les périodes de vacances scolaires
  • la production agricole dont l’activité et la réussite économique dépendent du rythme et de la qualité des périodes de récolte

Quels sont les enjeux économiques d’une activité saisonnière ?

Toutes les entreprises qui connaissent une activité rythmée par des saisons hautes et des saisons basses font face aux mêmes enjeux. Elles doivent notamment optimiser leur processus de vente et de gestion financière pour éviter les erreurs et réduire les écarts de trésorerie.

Par défaut, comme pour n’importe quelle autre société, une organisation très stricte de la facturation, des encaissements clients et du paiement des fournisseurs doit être mise en place pour accélérer au mieux les paiements des clients. Dans le cas d’une entreprise saisonnière, l’enjeu est d’autant plus important qu’une part conséquente son chiffre annuel se joue sur une période très courte. D’autres méthodes peuvent donc venir compléter ces bonnes pratiques afin d’éviter tout risque de difficulté financière.

bien gérer sa trésorerie en exerçant une activité saisonnière

Comment protéger sa trésorerie lors des saisons creuses ?

La clé pour réussir à se prémunir de ce risque, c’est l’anticipation. Une activité saisonnière a pour avantage de donner aux entreprises des périodes de répit pour dresser le bilan de leur situation économique. Contrairement aux sociétés qui évoluent en flux tendu tout au long de l’année, les entreprises saisonnières peuvent capitaliser sur l’analyse d’une saison pour mieux préparer la prochaine. Grâce à cet atout, il devient plus simple de mettre en place des solutions pour vous protéger lors des basses saisons et établir une stratégie financière solide sur le long terme.

Optimiser le pilotage du poste client

Connaître l’état de santé de sa trésorerie en temps réel est l’élément essentiel pour faciliter l’anticipation des difficultés pour une entreprise. En pilotant rigoureusement votre poste client, vous obtiendrez une vision sur le long terme des encaissements à venir et des variations de trésorerie que d’éventuels retards de paiement pourraient causer.

Nous vous conseillons de suivre 3 indicateurs :

  • Votre encours client afin de savoir afin d’avoir un suivi de vos factures en fonction de leur statut (échues, non-échues, encaissées)
  • Le délai de paiement moyen qui, dans le cas d’une activité saisonnière, doit être le plus bas possible. Un DSO faible est synonyme d’un encaissement rapide des sommes facturées. Il devient plus simple d’appréhender les saisons creuses en sachant que vos clients vous paient rapidement.
  • Le prévisionnel d’encaissement, essentiel pour anticiper les futures entrées de trésorerie, vous permettra de savoir quel montant vous êtes susceptible d’encaisser chaque mois en se basant sur le délai de paiement réel de vos clients.

Faciliter le paiement des clients

Sauf dans de rares cas de mauvaise volonté de la part d’un client, un retard de paiement n’est pas volontaire. Les délais de paiement légaux ont pour effet d’espacer le moment de la facturation avec celui du paiement, ce qui peut entraîner des oublis. N’importe quelle entreprise profite de ce délai pour allonger le moment où elle devra mettre la main à la poche pour régler une prestation ou  un produit. C’est donc à vous de prendre l’initiative pour que votre client vous paye le plus tôt possible.

Plusieurs méthodes peuvent être utiles pour faciliter le paiement de leurs factures à vos clients :

  • Proposez un escompte commercial. Vous souhaitez que votre client vous paye en moins d’une semaine ? Proposez lui une réduction sur sa facture s’il respecte ce délai très court. L’avantage est double ici puisque le montant à régler est réduit et que vous encaissez la somme demandée très rapidement. En plus de favoriser une bonne relation commerciale, le coût de la réduction pour votre entreprise reste inférieur à ceux que pourraient engendrer un retard de paiement.

👉 Découvrez dans cet article quels sont les vrais coûts des retards de paiement

  • Mettez à disposition de votre client plusieurs méthodes de paiement. En fonction des types d’entreprises avec lesquelles vous travaillez, leurs habitudes de paiement peuvent varier. Certaines préfèrent les chèques, d’autres les virements ou bien le paiement par carte bancaire. Équipez-vous pour pouvoir prendre en charge l’ensemble des moyens de paiement que peuvent vous demander vos clients afin de leur faciliter cette démarche.

Faire appel à des solutions de financement

L’idéal pour les entreprises, c’est d’être payée le plus rapidement possible, sans se soucier des retards de paiement. C’est encore plus vrai pour les sociétés ayant une activité saisonnière car elles veulent rapidement avoir de la visibilité sur la trésorerie dont elles disposeront à la fin de la haute saison.

L’affacturage répond à ce besoin. Cette procédure consiste à faire appel à un organisme tiers, appelé factor, qui se charge de financer les factures qui lui sont cédées par le créancier. En finançant les créances clients et en prenant en charge la réclamation du paiement auprès du client, le factor est une solution idéale pour encaisser rapidement l’argent facturé. L’inconvénient de cette méthode reste son coût et l’engagement de l’entreprise auprès du factor qui peut parfois s’étaler sur plusieurs années.

Optimiser la gestion des stocks

Grâce aux connaissances acquises par l’analyse du bilan de chaque saison, prévoir à l’avance la quantité de stocks nécessaire au bon fonctionnement de votre activité est facilité. En augmentant la rotation des stocks, vous réduisez le montant des liquidités immobilisées dans vos stocks.

Pour optimiser cette gestion, vous pouvez repenser votre chaîne d’approvisionnement en réduisant les quantités de chaque commande auprès de vos fournisseurs. Afin d’avoir une meilleure vision du poids de vos stocks sur votre trésorerie, vous pouvez vous fier à la valeur de votre BFR.

Automatiser le recouvrement

Pour les entreprises qui exercent une activité saisonnière, la haute saison est une période de forte pression qui mobilise 100% des capacités et des effectifs. Ce n’est donc pas à ce moment qu’il est possible de se poser pour relancer à la main les premiers clients en retard de paiement.

C’est généralement au moment du bilan de la saison qu’il est possible de constater l’ampleur des retards accumulés pour les traiter dans un second temps. Le problème, c’est qu’à cet instant, ces retards pèsent déjà lourd dans la trésorerie et le temps consacré à leur gestion ne fait qu’accroître son impact.

Être prévoyant face à cette éventualité et s’équiper d’un logiciel de recouvrement permet de se soulager de cette tâche en automatisant l’intégralité ou une partie de cette procédure. L’envoi automatique de relances clients dès que la date d’échéance d’une facture approche ou est dépassée est un gain de temps considérable pour les équipes en interne. Le paiement des clients est accéléré et votre trésorerie est protégée pour pourvoir appréhender sereinement la basse saison à venir.

Besoin d'utiliser ces modèles ?

Téléchargez gratuitement notre fichier PDF de modèles de mails de relances. Vous pourrez les emporter partout avec vous !

Facturer c'est bien, encaisser c'est mieux !

Notre site utilise des cookies, aidez-nous à vous offrir la meilleure expérience possible en cliquant sur “Accepter”.