Paiements

Accélérez vos encaissements en B2B grâce aux moyens de paiement et aux facilités de paiement

Rédigé par
Mathilde Chevallier

Il est intéressant de s'attarder sur la question des facilités de paiement et des moyens de paiement dans l'optique de réduire ses délais de paiement. En effet, l'important est de proposer les solutions les plus adaptées à vos clients. Comment savoir lesquelles seront les plus adéquates ? Cela va dépendre de vos produits ou des services proposés mais aussi de votre secteur d'activité ou encore des habitudes de vos clients. L'idée est de simplifier au maximum le processus de paiement.

Ainsi, avec des moyens de paiement simples et faciles à leur disposition, vos clients ont plus de chances de vous payer plus vite.

Qui dit simplicité, fluidité, rapidité, dit souvent digitalisation. Et justement, les moyens de paiement en B2B sont en train de se digitaliser petit à petit. Ils n'ont pas connu une dynamique aussi importante que dans le B2C avec le paiement sans contact ou le paiement peer-to-peer (P2P) mais le vent tourne.

Tour d'horizon des modes de paiement B2B en 2021

Le paiement par virement bancaire

  • Usage

Le virement bancaire permet un transfert d'argent d'un compte émetteur à un compte bénéficiaire. Le bénéficiaire fournit à son client son RIB (Relevé d'Identité Bancaire) et c'est le client qui donne l'ordre à sa banque de virer la somme due.

Le client peut déterminer si son virement est ponctuel (l'opération bancaire n'a pas vocation à se répéter et elle a lieu pour un paiement bien précis) ou récurrent (le virement est automatique et programmé de manière régulière).

  • Intérêt

C'est le moyen de paiement le plus répandu entre entreprises. C'est une innovation permise par la deuxième directive européenne sur les services de paiement (DSP2) qui a pour but d'encadrer les moyens de paiement à l'échelle européenne.

Il existe des interfaces simplifiées, comme celle de LeanPay qui permettent de gagner du temps. Votre client n'a plus besoin de saisir votre Iban : il a à sa disposition un portail en ligne sur lequel il valide l'émission du virement et le paiement se fait en ligne de compte à compte.

  • Coût

Le paiement par virement bancaire est toujours gratuit pour les deux parties, que ce soit celui qui envoie l'argent ou celui qui reçoit l'argent sur son compte.

Le paiement par carte bancaire

  • Usage

La carte bancaire est un moyen de paiement simple et rapide, particulièrement adapté à des petits montants.

  • Intérêt

Ce paiement a l'avantage d'être immédiat et très simple : tout le monde a l'habitude d'utiliser les interfaces de paiement comme sur les sites e-commerce.

C'est un moyen de paiement dans lequel on a confiance. Les normes de sécurité se sont drastiquement renforcées ces dernières années. Aujourd'hui, les banques proposent le 3D secure, un dispositif d'authentification afin de se protéger des fraudes à la carte bancaire. Le principe est de rentrer un code de confirmation sur son espace bancaire lors de l'achat afin de pouvoir finaliser le processus de paiement.

  • Coût

Proposer ce type de paiement a un coût : en général, il faut compter entre 1 et 3% du montant total avec souvent une part fixe en plus pour chaque transaction.

  • Acteur

Nous vous recommandons la plateforme Stripe, que nous connaissons bien chez LeanPay puisque nous l'utilisons pour nos clients 😍

  • Limites

Le client doit évidemment posséder une CB d'entreprise. C'est bien entendu un prérequis que toutes les sociétés n'ont pas.

Les cartes bancaires ont un plafond de paiement à ne pas dépasser. L'entreprise peut donc se retrouver limitée.

Le paiement par chèque

  • Usage

Le chèque est un moyen de paiement historique. Le chèque doit être rédigé selon certaines règles à respecter comme écrire la somme en chiffres ET en lettres, rédiger lisiblement le nom du bénéficiaire, avoir une signature conforme au modèle connu par la banque, dater le chèque du jour  de sa rédaction (s'il est postdaté, l'émetteur encourt une amende égale à 6 % du montant du chèque, avec un minimum de 0,75 €).

  • Limites

C'est un moyen de paiement voué à disparaitre car il est loin d'être pratique : il faut se déplacer physiquement à la banque pour pouvoir encaisser les chèques. De plus, la banque, de son côté, doit faire une vérification de solvabilité et cela prend un certain temps. Le paiement par chèque n'est donc pas immédiat. Sans compter également le risque d'un chèque sans provisions.

Le paiement en espèces

  • Usage

C'est le moyen de paiement le plus ancien. On l'appelle paiement pas espèces ou "liquide".

  • Limites

C'est un moyen de paiement qui se raréfie. Il est uniquement adapté aux petites sommes d'argent. En effet, il est plafonné à 1.000 €.

Les billets et les pièces en euros peuvent quand même être refusés s'ils sont en mauvais état, s'ils sont faux, si pour un seul paiement le règlement se fait avec plus de 50 pièces ou encore si le créancier ne dispose pas d'assez de monnaie car c'est au payeur de faire l'appoint.

Le paiement par prélèvement bancaire

  • Usage

Le prélèvement bancaire est une opération financière effectuée par la banque de manière automatique et répétitive en prélevant de l'argent du compte du payeur et en le transférant au compte du bénéficiaire. Le prélèvement automatique nécessite une autorisation permanente de prélèvement accordée par le débiteur. Il n'est pas plafonné en termes de montant ni limité dans le temps.

  • Intérêt

Cette solution peut vous convenir si vous émettez régulièrement des factures aux mêmes clients. L'énorme avantage d'un prélèvement bancaire, c'est qu'il n'y a AUCUN retard de paiement ! Une fois l'autorisation du client obtenue, vous le prélevez en temps et en heure automatiquement et maîtrisez totalement le paiement de vos clients.

  • Coût

Les frais pour le prélèvement bancaire sont de 1% de la somme + 0,2 cts avec plafond à 2 euros.

  • Acteur

En termes d'acteurs, on retrouve là encore Stripe mais aussi GoCardless. La mise en place des modules d'installation est simple et rapide. Le suivi des paiements et la réconciliation bancaire se font automatiquement.

  • Limites

C'est une solution inadaptée en cas de paiement non-récurrent. De plus, les clients sont assez réticents à accepter un mandat de prélèvement. Et lorsqu'ils l'acceptent, il y a évidemment des garde-fous. Vos clients peuvent s'opposer au prélèvement et le rejeter dans un délai de plusieurs semaines.

Le paiement via LeanPay

Avec l'outil LeanPay, vous avez la possibilité de proposer à vos clients un portail de paiement en ligne. Dessus, ils peuvent consulter et télécharger leurs factures et aussi procéder à leur règlement par virement bancaire. Ils y accèdent directement depuis le mail de relance. Pratique pour vos clients !

De plus, LeanPay permet le rapprochement bancaire. Ainsi, une fois que vous avez reçu un paiement, l'outil en a connaissance via la connexion à votre banque. La facture est alors taguée comme "payée", le tableau de bord avec les données sur le poste clients est mis à jour et la procédure de relance s'interrompt.

Découvrez LeanPay pour accélérer vos encaissements !

Si vos délais de paiement sont trop longs, proposer à vos clients d'autres solutions de paiement peut déjà avoir un impact visible. Mais surtout, l'essentiel c'est d'avoir des moyens de paiement simples et rapides.

Pour réduire vos délais de paiement, vous pouvez aussi jouer sur un autre levier : proposer des services pour faciliter les paiements.

Les facilités de paiement en B2B

Le paiement en 3 fois

Il s'agit de proposer à vos clients un paiement fractionné par prélèvement, c'est-à-dire de payer en plusieurs versements le montant de la facture. Vos clients peuvent ainsi échelonner leur règlement sur 3 mois : vous vous mettez d'accord ensemble sur les 3 dates de paiement.

Pour votre client, payer devient tout de suite moins contraignant et de votre côté, vous êtes garanti d'être payé dans les temps. C'est donc un système qui réduit vos délais de paiement et vos risques d'impayés pour une meilleure gestion de votre trésorerie.

Autre atout : vous nouez une relation de confiance avec votre client et ces facilités de paiement vont vous permettre de le fidéliser.

L'extension du délai de paiement ou le "Buy now, pay later"

Oui, oui vous avez bien lu ! Vous cherchez des solutions pour réduire vos délais de paiement et on vous conseille de l'allonger. Cela a l'air contradictoire mais laissez-nous vous expliquer😁. Le principe est de proposer à vos clients une extension de leur délai de paiement allant jusqu'à 90 jours après échéance. Côté client, c'est intéressant, car il augmente son pouvoir d'achat et dispose d'une trésorerie nécessaire à ses autres achats. Et pour vous ? Vous avez votre règlement sous 24h car il est pris en charge par un véhicule d'investissement. C'est ce dernier que rembourse réellement votre client. C'est un service proposé par des acteurs tels que Finexpay ou encore Hero.